Tous les textes des 3R

Pathologie

Bovins laitiers | Mammites | Santé animale

Modifications de l’épidémiologie des infections mammaires des vaches laitières, induites par les programmes de lutte

PHILIPOT J.M. (1), FAYE B. (2), PEREZ G. (1)

(1) Centre d’Ecopathologie Animale - 26 rue de la Baïsse 69100 Villeurbanne

(2) INRA Laboratoire d’Ecopathologie - Theix 63122Saint-Genès-Champanelle

RESUME

Les programmes de maîtrise des mammites bovines sont dirigés principalement contre les bactéries a réservoir mammaire. Ils permettent d’obtenir la quasi-éradication de Streptococcus agalactiae et une division par trois de la prévalence des infections dues à Staphylococcus aureus. Cependant, leur efficacité reste insuffisante sur S. aureus, et elle est quasi-nulle sur les germes pathogènes à réservoir environnemental, notamment Escherichia coli et Streptococcus uberis. Ainsi la situation épidémiologique se modifie dans les élevages appliquant les programmes de lutte :globalement l’incidence et la prévalence des infections mammaires diminuent, l’incidence annuelle des mammites cliniques variant entre 18 % et 87 % selon les études ;E. coli devient le pathogène majeur le plus souvent responsable des mammites cliniques (16 % à 27 % des cas, selon les études épidémiologiques) ;il est suivi selon les cas par S. aureus (10 % 21 % des cas), ou par S. uberis (8 % à 17 % des cas).

Ces modifications de l’épidémiologie doivent être prises en compte dans l’élaboration et l’application des programmes de maîtrise des infections mammaires.

Bovins laitiers | Mammites | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière