Tous les textes des 3R

Pathologie

Caprins | Parasitisme | Santé animale

Conséquences d’infestations parasitaires par des trichostrongles sur la production de lait chez les caprins

HOSTE H. (1), CHARTIER C. (2), COUTINEAU H. (3), GRIERS P. (4), PORS I. (2), PELLET M.P. (2), BENOIT C. (2), KOCH C. (1)

(1) INRA, Station de Pathologie Aviaire et de Parasitologie, 37380 Nouzilly

(2) Station Régionale de de Pathologie Caprine, 60 rue de Pied-de-Fond 79012 Niort

(3) Lycée Agricole Régional, 79500 MeLLe

(4) Société Distrivet 102, Route de Noisy, 93235 Romainville Cedex

RESUME

Afin d’examiner la réponse des caprins aux infestations parasitaires par des trichostrongles et en évaluer les conséquences sur la production de lait, un lot de 50 chèvres (lot I) a été soumis à des infestations répétées par Haemonchus contortus et Trichostrongylus colubrifonnis, puis débarrassé de parasites pendant 2 mois autour de la mise-bas .Un lot NI, de taille similaire, non infesté, a servi de témoin. En début de lactation, les 2 lots ont reçu une infestation d’épreuve. Aucune différence n’a été observé entre les lots dans l’excrétion parasitaire mais les conséquences pathologiques et la réduction de production de lait sont plus graves chez les chèvres du lot I. De plus, la comparaison des réponses l’immunisation selon le potentiel zootechnique des chèvres indique que les conséquences néfastes sont surtout patentes chez les fortes productrices de lait. Ces résultats suggèrent que la réponse des caprins au parasitisme serait inefficace sur les vers mais aurait des répercussions néfastes pour l’animal. Ils confirment que cette réponse diverge selon le niveau de production de l’animal.

Caprins | Parasitisme | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière