Tous les textes des 3R

Pâturage

Conduite d’élevage | Ovins à viande | Systèmes d’élevage

Conduite de l’élevage ovin en zone céréalière en Algérie

ADJIRI A.

Institut National de Formation Supérieure Agronomique, Mostaganem -Algérie

INTRODUCTION

La faiblesse chronique de sa production céréalière oblige l’Algérie à recourir aux importations pour répondre à une demande qui enregistre une progression continue résultant de l’augmentation de la population dont les céréales constituent la base de l’alimentation. Ces importations absorbent une part importante des revenus procurés par les exportations d’hydrocarbures. Dans ce contexte, l’augmentation de la production nationale constitue un objectif prioritaire de la politique agricole algérienne. En l’absence de possibilité d’extension de la sole céréalière (faiblesse de la SAU nationale), l’intensification de l’assolement biennal céréales/jachère pratique au niveau des plaines intérieures, principale zone céréalière du pays, représente le seul moyen pour augmenter la production. Cette intensification passe par une modification de l’assolement dans le sens d’une réduction de la jachère. Les superficies ainsi libérées pourraient être consacrées à la mise en place d’une sole fourragère dont les ressources combinées aux sous- produits des céréales (chaumes + paille) sont susceptibles d’assurer l’intégration de l’élevage ovin. L’étude de la situation de l’élevage ovin, étape préliminaire dans la perspective de son association à la céréaliculture est menée en 1993 sur un échantillon de 60 exploitations dans la région de TIARET (Centre-Ouest) dont les troupeaux ont fait l’objet d’un suivi sur le plan de la conduite de la reproduction et de l’alimentation.

Conduite d’élevage | Ovins à viande | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière