Tous les textes des 3R

Alimentation

Aliment concentré | Alimentation | Complémentation | Elevage biologique | Ovins à viande

Utilisation de mélanges fermiers à base d’orge et de féverole pour la finition d’agneaux d’herbe.

C. DELMOTTE (1), P. RAMPANELLI (2)

(1) RW, DGA, Direction du Développement et de la Vulgarisation, 12 rue des Champs Elysées, B-5590 Ciney

(2) 101 rue du Gros Cron, B-6730 Lahage

RESUME

L’utilisation de protéagineux indigènes peut permettre d’accroître l’autonomie alimentaire des exploitations et la traçabilité des productions pour une meilleure image de notre agriculture. L’association d’orge entière avec de la féverole est comparée à un concentré du commerce, dans le contexte de l’agriculture biologique. Différents modes de distribution visant à simplifier le travail sont testés : féverole entière ou concassée, mélange - respectivement 60 - 40 % - ou distribution séparée des deux aliments. La féverole est recherchée par les agneaux, quelle que soit sa présentation et elle constitue 63 % du régime « séparé ». Les régimes avec féverole entière ou aliments séparés induisent des adaptations plus difficiles, des croissances plus faibles et plus hétérogènes. Aucun défaut de gras lié aux rations n’a été mis en évidence mais le rendement à l’abattage est inférieur de deux points avec la distribution séparée. En conclusion, seul le mélange avec féverole concassée apporte une satisfaction suffisante et peut économiquement remplacer le concentré. La présentation et le mode de distribution du complément minéral doivent garantir un rapport Ca/P élevé de la ration.

Aliment concentré | Alimentation | Complémentation | Elevage biologique | Ovins à viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière