Tous les textes des 3R

Alimentation

Aliment concentré | Alimentation | Bovins laitiers | Rationnement

Triticale immature associé au maïs dans la ration de vaches laitières : effet sur les performances et le bilan énergétique.

G. CABON, J. SOULARD

ARVALIS - Institut du végétal, Station de la Jaillière, LA CHAPELLE-SAINT-SAUVEUR, BP 32, 44370 VARADES

INTRODUCTION

Le développement de l’ensilage de céréales dans les exploitations laitières n’est plus seulement lié aux situations de déficit fourrager, il se fait également pour limiter la tendance acidogène de rations excédentaires en amidon. C’est le cas lorsque le maïs distribué comme seul fourrage dépasse 32 % d’amidon ou lorsque les concentrés sont rapidement fermentescibles. Bien que la valeur énergétique des céréales immatures soit nettement plus faible que celle du maïs fourrage (moins 20 %), les éleveurs constatent que le remplacement partiel du maïs par une céréale immature n’entraîne pas de baisse des performances laitières. Un essai conduit à la Jaillière avait pour but de valider une explication possible : la baisse de l’apport énergétique serait compensée par une moindre interaction fourrage/concentré, liée à la diminution de la teneur en amidon de la ration. 2 rations ont ainsi été comparées.

Aliment concentré | Alimentation | Bovins laitiers | Rationnement

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière