Tous les textes des 3R

Alimentation

Digestion - Métabolisme | Qualité aliment | Ruminants (général)

Disponibilité du phosphore de quelques aliments mesurée chez le mouton.

S. GODOY DE LEON (1), C.F. CHICCO (1), F. MESCHY (2)

(1) IIZ CENIAP-FONAIAP Av. El Limón Area Universitaria Edificio 02 Maracay Venezuela

(2) UMR INRA INA-PG Physiologie de la Nutrition et Alimentation. 16, rue Cl. Bernard 75231 Paris cedex 5

INTRODUCTION

Dans les systèmes de production intensifs, les rations destinées aux ruminants contiennent une proportion d’aliments concentrés importante ; ces derniers présentent souvent des teneurs élevées en phosphore (P) phytique (plus de 60-70 % de P total). Lorsque les phytates représentent 50 % de P total, les bactéries du rumen sont capables d’en hydrolyser plus de 90 % (Morse et al., 1992) mais l’activité phytasique dans le rumen pourrait être limitée avec 70 % de P sous forme phytique (Ellis et Tillman, 1960, Meschy et Guéguen, 1998). L’objectif principal de ces essais était de mesurer la disponibilité de P de quelques matières premières riches en P phytique en comparaison avec celle du phosphate bicalcique. Par ailleurs, au plan méthodologique, nous avons comparé des approches différentes pour l’estimation de l’absorption réelle de P.

Digestion - Métabolisme | Qualité aliment | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière