Tous les textes des 3R

Elevage en Europe

Bien-être - Comportement | Europe | Ruminants (général)

Les difficultés d’une évaluation globale du bien-être animal.

R. BOTREAU (1,2), J. CAPDEVILLE (1), P. PERNY (2), I. VEISSIER (3)

(1) Institut de l’Elevage, BP 42118, 31321 Castanet Tolosan Cedex

(2) LIP6, 8 rue du Capitaine Scott, 75015 Paris

(3) INRA, Unité de Recherches sur les Herbivores - ACS, 63122 Saint-Genès-Champanelle

avec la collaboration de M. BONDE (Danish Institute of Agricultural Sciences), M. BRACKE & K. van REENEN (Wageningen University and Research centre), A. BUTTERWORTH (University of Bristol Clinical Veterinary Science), L. KEELING (Uppsala University of Agricultural Science)

INTRODUCTION

Le projet Welfare Quality® vise à produire un standard européen d’évaluation du bien-être des bovins, porcs et volailles. Le bien-être étant multidimensionnel (santé, comportement, absence de stress...), son évaluation globale dans les élevages relève des méthodes développées en évaluation multicritère (Bouyssou, 1990). La construction d’une évaluation globale est cependant soumise à de nombreuses contraintes. En effet, les données collectées peuvent être qualitatives ou ordinales, les mesures varient en précision, pertinence et importance et peuvent être liées les unes aux autres. Par ailleurs, les dimensions du bien-être ne peuvent pas totalement se compenser. Par exemple, la bonne santé ne peut pas compenser l’absence d’expression de certains comportements. Ainsi, des situations de compromis, avec des résultats corrects sur toutes les dimensions du bien-être, seraient à favoriser par rapport à des situations contrastées. Toutes ces spécificités compliquent la tâche d’agrégation.

Bien-être - Comportement | Europe | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière