Tous les textes des 3R

Alimentation - Fermentations ruminales

Alimentation | Caprins | Complémentation | Qualité aliment

Valeur nutritionnelle de quelques sources de phosphore mesurée chez la chèvre laitière.

MESCHY F. (1), BEGUIN J.M. (2), DAGORNE R.P. (2)

(1) INRA, Laboratoire de Nutrition et Alimentation INA PG 16, rue Claude Bernard 75231 Paris cedex 05

(2) CODISLAIT BP 1 22121 Yffiniac cedex

INTRODUCTION

La plupart des rations distribuées aux ruminants doivent être corrigées pour leurs insuffisances minérales. L’évaluation de la qualité nutritionnelle des sources d’apport revêt d’une importance particulière pour P, Mg et certains oligo-éléments (Cu et Zn). L’absorption par l’animal des différentes sources de phosphore présente une grande variabilité (de moins de 20 % a plus de 80 %). Une série de travaux (Guéguen et coll.) a permis dans les années 70 de réduire considérablement l’utilisation des phosphates de mauvaise ou de médiocre qualité nutritionnelle dans notre pays, mais il semble également intéressant de comparer l’utilisation digestive de phosphates de bonne qualité les plus couramment employés. L’intérêt de ces informations est renforcé par le souci de minimiser les rejets en P dans les effluents d’élevage.

Alimentation | Caprins | Complémentation | Qualité aliment

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière