Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Complémentation | Digestion - Métabolisme | Ovins à viande

Utilisation de l’herbe chez l’agneau : supplémentation en orge et émission d’acides aminés par les tissus splanchniques.

I. SA VARY-AUZELOUX (1), L. MA JDOUB (1), N. LE FLOC ’H (2), I. ORTIGUES-MARTY (1)

(1) INRA, Unité de Recherche sur les Herbivores, Theix, 63122 Saint-Genès Champanelle, France

(2) INRA, Unité Mixte de Recherches sur le Veau et le Porc, Saint Gilles, 3590 I’Hermitage, France

INTRODUCTION

Avec des régimes à base d’herbe, l’apport de protéines digestible dans l’intestin ( PDI) peut être insuffisant pour des ruminants en croissance à fort potentiel de croissance. En production ovine, la supplémentation à base d’orge permet de pallier à la fois à un déficit énergétique et à un déficit azoté grâce notamment à une amélioration de l’utilisation de l’azote (N) ingéré dans le rumen. Toutefois, le métabolisme du foie et du tube digestif peuvent modifier l’ampleur et la nature des acides aminés (AA) absorbés en supplément (Milano, 1997) et par
conséquent la rétention azotée dans le muscle. Cette étude a pour objectif de déterminer l’effet d’une supplémentation en orge sur la quantité et l’équilibre en AA émis par les tissus splanchniques (TS) vers les tissus périphériques. Elle s’intéresse au rôle des tissus drainés par la veine porte (TDVP) et du foie.

Alimentation | Complémentation | Digestion - Métabolisme | Ovins à viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière